Aller à la page d'accueil. | Aller au contenu. | Aller à la navigation |

 


 
Document Actions

Histoire

Historique de l'établissement Saint-Erembert

L’école Saint-Erembert est fondée en octobre 1935 grâce à la collaboration de l’école Saint-Martin de Pontoise et de la paroisse de St-Germain-en-Laye sur un site exceptionnel, la terrasse de St-Germain. Ce nom singulier lui vient d'un évêque mérovingien né dans un hameau près de St-Germain.

Dirigée d’abord par le père Assemaine, vicaire de St-Germain-en-Laye, elle s’inspire de l’esprit, des méthodes et de l’organisation de St-Martin.
115 élèves, la première année, occupent principalement le pavillon Flavigny (en souvenir du fondateur). Ensuite la société St-Martin achète, en 1936, un deuxième bâtiment, aujourd’hui partie centrale de St-Philippe (du nom du fondateur de la Congrégation de l'Oratoire en Italie en 1575), puis la propriété Reinach en 1945.

C’est en 1960 que l’Oratoire confie la direction à un laïc, Mr Delécolle, professeur à St-Erembert depuis 1936. Pour répondre aux besoins de l’école, ce dernier fait construire un nouveau bâtiment en 1962-1963, le long de la rue Sully, « Bérulle » (Cardinal Bérulle, fondateur de l'Oratoire en France en 1611).

Mr Lerigoleur lui succède en 1972 et fait construire, pour le primaire, le pavillon Assemaine (nom du premier directeur) sur deux niveaux. La mixité commence en 1979.
En 1981-1982, le bâtiment Bérulle est doublé sur sa longueur pour offrir de nouvelles salles et des laboratoires à un effectif toujours croissant. Un grand gymnase est construit sous la cour du primaire.

A l’arrivée du nouveau directeur M. Rey, en 1982, l’école compte 1135 élèves, 75 enseignants et 40 salariés.
Un autre chantier s’ouvre en 1987. Le pavillon Laberthonnière (ancien supérieur de Juilly et de Massillon, théoricien de l’éducation) accueille, entre autres, la 4ème technologique, prémisses du lycée professionnel et technologique.
En 1988-1989, l’école se dote de huit nouveaux laboratoires et d’une salle de judo avec le bâtiment J. H. Newman, en l’honneur du célèbre cardinal oratorien anglais.
En 1989 St-Erembert compte 1415 élèves répartis en 48 classes. Pour la création du lycée professionnel et technologique, en 1992-93, le bâtiment St-Philippe se voit adjoindre deux ailes. Avec ces nouveaux locaux, l'école dispose désormais de nouveaux selfs, d'une salle de gymnastique et d'un amphithéâtre.

En 2000, l’école compte 8 classes en primaire, 43 en collège et lycée général et technologique et 4 en lycée professionnel pour un effectif de 1622 élèves.

A la rentrée 2008, le lycée ouvre une classe de 1ère S supplémentaire, suivie d’une terminale S en 2009-2010.

La filière professionnelle SEN (Option télécommunications réseaux ou audiovisuel professionnel) en trois ans avec deux classes par niveau et la filière technologique STI, génie électronique, accueillent 200 élèves.

A ce jour, l’établissement compte environ 1850 élèves sur 61 classes, 120 professeurs et une soixantaine de salariés.